La bonne santé du marché de l’immobilier d’entreprise

1.900 € HT le m2 à l’achat dans le neuf, 140 € le m2 par an à la location, sont les prix moyens du marché de l’immobilier de bureaux dans l’agglomération tourangelle. – (Document Observatoire économique de Touraine) Un marché local est en pleine croissance en Touraine, dans un contexte régional et national plus difficile : celui de l’immobilier d’entreprise. N ous devons être une exception française car en Indre-et-Loire, nous sommes en croissance… D’entendre du positif au chapitre économique, ça fait du bien de temps en temps. Et, hier, François Boille, le président du Club immobilier de Touraine, n’a pas boudé son plaisir en annonçant, à la chambre de commerce, que le marché immobilier d’entreprises se portait globalement bien en Touraine. En tout cas, c’est un marché en hausse en 2015 pour le département qui se distingue au niveau de la région Centre et même du contexte national. Un «  sursaut conséquent  » de la demande Le président du CIT – qui fédère l’ensemble des professionnels liés aux activités de l’immobilier – évoquait un « sursaut conséquent de la demande sur les transactions tertiaires et une activité du marché des locaux d’activité, inégalée depuis 2008 » (lire plus bas). Cette attractivité auprès des entreprises du tertiaire – du privé comme du public – existe parce qu’en face, l’offre immobilière anticipe les besoins des potentiels arrivants et s’adapte au mieux à la demande. Cela s’est notamment vérifié avec plusieurs implantations importantes, comme celles de Fidelia assistance boulevard Jean-Royer – « Tours était en concurrence avec d’autres villes, Fidelia voulait un immeuble sous deux mois » – ou encore l’ancrage des directions des ressources humaines de l’armée, qui s’est soldée par un apport de 1.300 personnels supplémentaires (et leurs familles) pour le département. En chiffres, on retiendra que le volume global de transactions enregistré en 2015 a porté sur 41.714 m2 de locaux, dont 37 % commercialisés dans le neuf. Sur le marché des bureaux dans la grande agglomération tourangelle, le nombre de transactions a augmenté de 41 % l’an dernier. Majoritairement sur des opérations de location (84 %) et sur des produits de seconde main (81 %). Le marché de l’investissement dans le tertiaire s’est élevé à 32 millions d’euros pour dix opérations sur une surface totale de 18.000 m2. Du côté de la valeur locative, la stabilité prévaut pour les produits récents avec un coût moyen de 1.800 € à 2.000 € hors taxe le m2 à la vente, et de 125 € à 140 € HT le m2 par an, à la location. On notera enfin que 79.000 m2 de bureaux sont encore disponibles sur le département dont 5.000 m2 en neuf. Un stock de 333 produits immédiatement disponibles. Suivez-nous sur Facebook

Source: www.lanouvellerepublique.fr