Suivi des immeubles de bureau certifiés en France

En cette veille de SIMI et dans un marché locatif qui vient de vivre de vrais difficultés, il parait intéressant de s’interroger sur l’impact du « vert » sur le marché. Ainsi HBS-research a choisi de participer à l’initiative de la société Green Soluce : cartographier et suivre dans le temps l’évolution du parc certifié de bureau en France.

Combien d’immeubles certifiés ? Quelle est la part du bureau ? A quel rythme annuel, les immeubles sont-ils certifiés ? Part des immeubles neufs ? Type de certification ? etc…

La problématique du « vert » est un sujet que HBS-research avait déjà abordé en partenariat avec Certivéa, en créant en 2012 pour ses clients le 1er référencement géolocalisé des projets Certivéa.

Ainsi, avec cette initiative, HBS-research continue sa mission de rendre encore plus transparent le marché immobilier.

1.209 bâtiments certifiés en janvier 2014

A aujourd’hui, s’il est aisé d’identifier le surcoût d’une remise aux normes d’un bâtiment en vue d’une certification, il est plus difficile de quantifier la création de valeur d’une certification. Et pourtant le nombre de bâtiments certifiés croît fortement..

Ainsi, dans le contexte actuel, 1209 bâtiments sont déjà certifiés, toute certification comprise. En y regardant de plus près, il est à noter que plus de la moitié de ces bâtiments (771) sont des bureaux. Et il apparaît aussi que la certification est poussée par les constructions neuves puisque 662 certifications concernent cette catégorie d’immeubles.

HQE domine face a BREEAM et LEED

HQE represente plus de la majorité des certification : 1.080 immeubles sur les 1.209.

Les certifications BREEAM et LEED concernent principalement l’Ile de France et avec une position plus forte sur la zone de La Défense. Il est aussi à noter que BREEAM certifie de manière significative les exploitations.

Quelle évolution de la certification ?

Tout le monde sait qu’il existe un potentiel très important et malgré la crise et les contraintes financières, il est à prévoir un bel avenir au marché du « vert ».
Ceci se vérifie quand on regarde le rythme des certifications qui s’accélère : ainsi, le nombre de certification est passé de 110 en 2010 à 406 en 2013.

Et quand on analyse le potentiel, HBS-research dans le cadre de ses missions a identifié que moins de 5% des implantations de plus de 100 personnes étaient logées dans des bâtiments certifiés.